L’ile au trésor analyse complete

Robert Louis Stevenson
Né à Edimbourg (Ecosse) le 13/11/1850 ; Mort à Vailima (Samoa, Polynésie) le 03/12/1894
Robert Louis Balfour Stevenson suit d’abord le parcours de son père en intégrant une école d’ingénieur. Mais il ne tarde pas à changer de voie. Il s’oriente vers le droit, qu’il abandonne aussi pour se consacrer à l’écriture.

Atteint de tuberculose, Stevenson parcourt le monde à la recherche d’un climat plus clément. C’est dans ses nombreux voyages qu’il puise son inspiration littéraire (Un voyage dans les terres, 1878). Il remporte un succès retentissant avec ses romans l’Île au trésor (1883) et Docteur Jekyll et Mister Hyde (1885), où se mêle aventure, psychologie et manichéisme.

Parmi ses nombreux écrits, il publie également des poèmes (Sous-Bois, 1887) et des nouvelles (les Nouvelles mille et une nuits, 1882). Toujours pour fuir les symptômes de la maladie, il s’installe aux îles Samoa, et y passe ses dernières années.
Les Personnages
Les personnages principaux du roman et leur rôle dans l’histoire :
Jim Hawkins : C’est un garçon assez jeune, qui a entre douze et quinze. Ses parents tiennent une auberge qui se nomme « l’Amiral Benbow ». Sa grande aventure commence lorsqu’un vieil homme, qui a peut-être été pirate, décide de venir à l’auberge. En fouillant le corps de Billy Bones, après la mort de celui-ci, il met la main sur une clef qui ouvre le coffre que le vieux pirate gardait jalousement dans sa chambre. Un paquet et un petit sac d’or y étaient soigneusement cachés.   Billy Bones : Il s’agit du vieil homme en question. On ne sait absolument rien de lui, si ce n’est qu’il se fait appelé « Bill », et plus précisément : Billy Bones. C’est un vieux loup de mer coléreux, ivrogne et plutôt violent. Il meurt d’une crise d’apoplexie en même temps que le père de Jim meurt des suites d’une grave maladie, après que Chien Noir lui ait donné la « tache noire ». C’est lui qui détient la carte de l’île au trésor.   Le Capitaine Flint : Il a caché le fameux trésor puis donné la carte à Billy Bones. Cap’tain Flint est aussi le nom du perroquet de Long John Silver. Certains marins de l’Hispaniola font partie de sa bande : ils se mutineront pour essayer de s’emparer du trésor. Les seuls à ne pas faire partie de la mutinerie sont : le docteur, Jim, le châtelain, le capitaine et une poignée de marins.
 Chien Noir : C’est un vieux pirate. Il semble avoir des choses à régler avec le fameux « Bill ». Il jouera un grand rôle dans la fameuse chasse au trésor. C’est lui qui donnera la fameuse « tache noire » à Billy Bones, celle annonciatrice de mort dans le monde des pirates. Il a deux doigts coupés.  
Pew : Ancien pirate et aveugle. L’auberge sera pillée pour retrouver la fameuse carte au trésor tant convoitée : il sera tué à ce moment-là. –
Dr Livesey : C’est lui qui soigne le père de Jim, jusqu’à la mort de celui-ci. Il participe à l’expédition. Lors de la mutinerie, il tue quelques pirates avec d’autres marins et sauve Jim.
 Long John Silver : Pirate d’âge moyen, il est le centre de toutes les intrigues. Il a une jambe de bois. Il a un grand rôle dans l’aventure. C’est le cuistot de l’Hispaniola. Chef des mutins, il retourne sa veste et disparaît à la fin du livre, lors du voyage de retour. Il semblerait qu’il ait emporté une partie du trésor avec lui.
 M. Trelawney : Châtelain, Il recrute l’équipage de l’Hispaniola pour aller dans l’île.  
Capitaine Smollett : Engagé comme Capitaine de l’Hispaniola. Il est méfiant envers les marins.
M. Arrow : C’est le second de l’Hispaniola.
Ben Gunn : Ancien pirate rencontré par Jim sur l’île. Il parle à Jim d’une barque qui permet, au moment de la mutinerie, de trancher l’amarre de l’Hispaniola et de monter à bord. Le trésor est finalement trouvé, grâce à son aide, par Jim et ses amis.   L’écriture de Robert Louis Stevenson est très visuelle. Cette forme d’écriture est très bien adaptée à ses romans d’aventure.
 Résumé général
Le récit est celui d’un jeune garçon2, Jim Hawkins, fils du gérant de l’auberge « L’Amiral-Benbow » au XVIIIe siècle. Un jour, un vieux loup de mer nommé Billy Bones débarque à l’auberge et s’y installe. Jim est fasciné et terrifié par ce marin colérique, violent et ivrogne ; d’autant qu’il semble peser sur ce dernier une obscure menace.
Celle-ci se précise lorsque Chien-noir, un ancien pirate, donne à Billy Bones « la marque noire », annonciatrice de mort dans le monde des pirates. Alors que les heures de Billy Bones sont comptées, il meurt, foudroyé par une crise d’apoplexie, tandis qu’au même moment, le père de Jim meurt d’une grave maladie. Ce dernier était soigné par le docteur Livesey.
Jim et sa mère fouillent le corps de Billy Bones et découvrent la clé du coffre que le pirate gardait jalousement cachée dans sa chambre. En ouvrant le coffre du pirate, ils découvrent un petit sac d’or et un paquet que Jim emporte avec lui par curiosité. Entre autres, quelques babioles appartenant à Bones. Jim s’empare donc du paquet, et sa mère d’autant d’argent qu’elle le peut. Ils se rendent tous deux chez leurs voisins et manquent de se faire tuer par Pew et ses hommes. Jim laisse sa mère avec les voisins et part voir le docteur Livesey qui dînait chez le châtelain Trelawney, accompagné de quelques hommes du voisinage. Ils décident tous trois d’ouvrir le paquet de Jim et découvrent une carte au trésor. Ils se lancent alors dans une fabuleuse aventure vers l’île au trésor.
Un navire baptisé l’Hispaniola est affrété pour partir à sa recherche. L’équipage est composé d’un capitaine très strict, de joyeux pirates et d’un cuisinier très populaire du nom de Long John Silver. Ce vétéran est le conseiller de tous et il lui manque une jambe.
Au cours de la traversée, Jim surprend une conversation entre le cuisinier, Long John Silver, et des hommes d’équipage : il apprend ainsi que la plupart des marins à bord de l’Hispaniola font partie de la bande de Flint et qu’une mutinerie se prépare pour s’emparer du trésor et du bateau. Jim avertit ses amis du danger. Ils décident de ne pas agir avant d’être à terre tout en restant sur leurs gardes. Seuls le docteur, le châtelain, le capitaine, quelques marins et Jim sont restés fidèles.
Lorsque l’île est atteinte, Jim caché dans un buisson assiste à l’assassinat de Tom par Long John Silver, un membre d’équipage, pris de peur il s’enfuit alors sans bruits. La lutte s’engage entre les deux groupes. Le jeune Hawkins découvre, lors d’une promenade sur l’île, un ancien pirate du nom de Ben Gunn, qui lui explique qu’il a été abandonné par son équipage. Il lui révèle également l’existence d’une barque cachée derrière un gros rocher blanc près du rivage. De son côté, le jeune garçon lui raconte son aventure. Ben Gunn se déclare prêt à les aider mais si quelqu’un veut lui parler, il devra venir seul avec un objet blanc à la main.
Jim ne révèle pas tout de suite l’existence de Ben Gunn. Lui et ses amis se réfugient dans un fortin en bois. Les pirates les prennent d’assaut et réussissent à blesser le capitaine mais perdent quelques-uns de leurs hommes. Pendant que le châtelain soigne le capitaine et que le docteur est parti rencontrer Ben Gunn après l’aveu de Jim à propos de l’ancien pirate, ce dernier décide de partir à la recherche de la barque évoquée par Ben Gunn. Grâce à elle, il parvient à trancher l’amarre de l’Hispaniola et monte à bord. Il tombe sur un pirate ivre et grâce à son aide, fait naviguer le bateau jusqu’à un endroit introuvable pour les pirates. Mais lors de la dernière manœuvre, le pirate essaie de tuer Jim. Le jeune garçon parvient à tuer le pirate grâce aux armes qu’il avait prises avant de s’évader du fortin mais est blessé à l’épaule. Quittant le bateau, il retourne au fortin pour annoncer à ses amis qu’il détient le bateau, mais il tombe sur Long John Silver et ses hommes. Ceux-ci se préparent à le tuer quand Silver décide de lui laisser la vie sauve, impressionné par le discours de bravoure que Jim a tenu devant eux en leur déclarant que c’était lui qui avait contrarié tous leur plans. Les pirates de Long John, mécontents, veulent se révolter, mais Silver parvient à les calmer en leur promettant le trésor. Silver explique à Jim que le docteur Livesey lui a laissé le fortin et la nourriture du bateau qu’il possédait et qu’il s’en était allé avec ses amis dans un endroit inconnu. Jim fut d’autant plus surpris que le docteur avait laissé la carte au trésor entre les mains de Silver.
Le lendemain, le docteur rend visite aux pirates pour un rendez-vous médical, et, étonné par la présence de Jim, demande à lui parler en privé. Il se place à l’extérieur de la palissade du fortin tandis que Jim est contraint de rester à l’intérieur. Le docteur commence à lui faire des reproches mais finit par le prendre en pitié lorsque celui-ci éclate en sanglots. Jim fait part au docteur de ses craintes de se faire torturer et Livesey propose au jeune garçon de s’enfuir avec lui. Le jeune Hawkins refuse, ayant donné sa parole de ne pas s’enfuir et préférant perdre sa vie plutôt que son honneur. Le docteur doit donc repartir sans Jim. Dans l’après-midi, les pirates se lancent dans une chasse au trésor perturbée par une étrange voix venant d’un buisson (en réalité Ben Gunn) et la trouvaille d’un squelette étendu sur le sol. Finalement, la troupe de mutins finit par trouver l’emplacement du trésor mais le trésor n’y est plus. Alors que les pirates s’apprêtent à tuer Jim et Silver, le docteur Livesey et sa troupe interviennent en tuant quelques pirates. Les trois derniers mutins prennent la fuite. L’Hispaniola reprend la mer avec sa précieuse cargaison et finit par regagner l’Angleterre, non sans que Long John Silver ait réussi à s’enfuir avec un sac de pièces d’or extraites du trésor lors d’une escale.
Résume par chapitre

Le vieux de loup de mer à l’Amiral Benbow
Jim, un jeune, garçon d’environ treize ans habitant Black Hill, voit arriver à l’auberge « L’Amiral Benbow »tenu par son père et sa mère, un vieux marin d’un aspect louche, et effrayant : il est lourd, souillé et repoussant.L’homme portant une grosse caisse entre à l’auberge, commande du rhum et déclare à l’aubergiste son intention de s’installer à L’Amiral Benbow car le lieu lui convient sans oublier de se présenter en tant que “le capitaine” de lui jeter trois pièces d’or…… Depuis son installation à l’auberge, le capitaine qui devient de plus taciturne ,passe toute la journée à errer dans la baie ou sur la falaise sa langue vue à la main en scrutant l’horizon.Le soir, il évitait les autres marins qui viennent le soir animer l’auberge.Il semblait fuir tout le monde ….

Ou Chien Noir fait une apparition
Un jour, pendant que le capitaine Billy Bones était en train d’errer sur la falaise comme d ‘habitude, un homme vint à sa recherche en se faisant passer pour son vieil ami. Jim ne l’a pas du tout cru car il ses gestes se contredisaient avec ses faits : d’abord il empêcha Jim de sortir prévenir le capitaine ; ensuite il força le jeune garçon à se cacher derrière la porte afin de surprendre le vieux Bill.

Son attitude menaçante et son aspect violent devinrent clairs lorsqu’une grosse dispute se déclencha entre lui et son soi –disant ami. Très vite, Jim entendit les deux hommes qui se battaient .Chien Noir, blessé à l’épaule gauche s’enfuit alors que le vieux Bill succomba à sa première crise d’apoplexie.

La tache noire.
Le père de Jim très malade meurt et laisse son fils dans une grande tristesse renforcée d’un hiver rude. Le capitaine Billy Bones continuait de boire du rhum malgré les avertissements du docteur Livesey.
Un jour, un homme aveugle offrant une vision terrifiante se pointe devant l’auberge en faisant semblant d’ignorer où il se trouve. Il affirme à Jim qu’il a perdu la vue au service du roi Georges ; mais l’on comprend très vite que c’est un menteur et que sa vraie nature montre un homme cruel. C’est Pew l’aveugle qui vient remettre à Billy Bones la « tache noire » une menace que lui envoient les pirates. Foudroyé par une autre crise d’apoplexie, le capitaine déclare des propos incompréhensifs sur un certain trésor. Jim , apeuré va chercher sa mère.

Le coffre de mer.
Après la mort foudroyante du capitaine Billy Bones, la mère de Jim décide de prendre son dû car le vieil homme mangeait, buvait et séjournait à l’auberge gratuitement. Jim trouve la clé du coffre du capitaine et monte avec s mère dans la chambre de l’homme mort. Dans le coffre, ils trouvent beaucoup d’argent et un rouleau de toile cirée bien cousu. Même si son fils lui demande de prendre l’argent très vite car il appréhende l’arrivée des pirates à tout moment, celle-ci préfère compter son argent pour n’en prendre que ce qu’elle mérite. De loin, l’on entend de plus en plus le bruit des pirates. Il faut fuir et vite……Avant de sortir , Jim prend le rouleau de toile cirée…

La fin de l’aveugle.
Lorsque la mère de Jim a compris qu’elle et son fils couraient un grand danger à l’arrivée de l’aveugle Pew et les autres pirates, elle s’évanouit presque en courant vers le pont pour se cacher. Ils ont assisté à une terrible scène de pillage où les pirates ont montré une cruauté et une sauvagerie sans limite .Pendant que Pew restait devant la porte en donnant des ordres, les autres ont découvert le capitaine mort et sont allés à la chambre pour chercher dans son coffre. A travers la fenêtre, un pirate a déclaré à Pew qu’on avait tout pris et l’aveugle a crié à haute voix qu’il regrettait de ne pas avoir arracher les yeux de Jim.
Soudain la cavalerie est venue à l’auberge pour sauver Jim et sa mère. Les pirates se sont enfuis . L’aveugle , laissé tout seul est écrasé par l’un des chevaux.

Les papiers du capitaine
Après la fuite des pirates et la mort de Pew, le chevalier Trelawny décide qu’on emmène la mère de Jim au village sous la protection, des gens honnêtes et emmène le garçon dans son château accompagné du docteur Livesey. Jim leur a déjà remis le rouleau de toile cirée.
Le docteur se charge d’ouvrir avec beaucoup de précaution le rouleau , sous le regard de Jim et du chevalier Trelawny. Il y trouve le carnet de bord du capitaine qui contient des écrits incompris et ….une carte de trésor !

Très vite , les amis prennent la décision d’aller chercher le trésor !

Je vais à Bristol.

Premier texte : La lettre du chevalier Trelawney

Le chevalier Trelawney va à Bristol afin d’acheter un bateau et trouver un équipage tandis que le docteur Livesey se dirige vers Londres pour se faire remplacer à Black Hill. Jim reste au château du chevalier et s’ennuie car il n’a rien à faire. Souvent, il se met à rêver des pirates et des aventures.
Une lettre de Trelawney arrive au château. Puisque le docteur est absent, c’est Jim qui va la lire. Trelawney raconte comment il a acquis le bateau –qu’un enfant peut naviguer d’après lui- grâce à un ami riche. C’est L’Hispanolia Il raconte aussi qu’il a pu embaucher quelques marins et à leur tête le capitaine Smolett . Il évoque aussi un vieux marin unijambiste qu’il a embauché comme maître- coq. Ce dernier a même remplacé les marins recrutés et en trouve lui-même d’autres.
Jim est inquiet. S’agit-il du marin unijambiste que redoutait tant le capitaine Billy Bones ?
Trelawney a été trop bavard parce que tout le monde à Bristol était au courant du trésor….
Jim va faire ses adieux à sa mère et rejoint son ami à Bristol.

Deuxième texte :
Jim est très excité à l’idée d’aller vers l’aventure. Ce n’est plus le petit enfant qui servait son père et les marins à l’Amiral Benbow ; mais un vrai jeune homme qui est prêt à prendre le large vers l’inconnu.
Accompagné des domestiques du chevalier, il arrive à Bristol où le docteur Livesey est déjà arrivé. Trelawney est très enthousiaste et prend la décision qu’ils voyageront le lendemain même….

A l’enseigne de La Langue vue.

Tout est fin prêt pour le grand départ. Le bateau est équipé et tous les marins sont à bord,….sauf le maître coq. Jim est émerveillé devant toute cette effervescence. On l’envoie donc chercher le cuisinier qui gère une taverne nommée Longue-vue. Une fois arrivé, Jim remarque un homme grand, puissant et…..unijambiste. Il s’appelle Long John Silver : c’est lui la maître –coq qui s’est chargé de choisir l’équipage. Serait-il le pirate tant redouté par le capitaine Billy Bones ? Mais devant sa gentillesse et sa sympathie, le garçon oublie vite ces idées et affirme au « marin » qu’il est attendu à bord. En s’adressant à lui, Jim aperçoit Chien Noir qui sort rapidement de la taverne. Jim demande qu’on l’arrête. Silver envoie deux hommes à sa recherche ; mais en vain. Les deux rejoignent L’Hispaniola.

Le voyage.
Le jour du départ arrive enfin. Le capitaine Smollett montre au chevalier son mécontentement : il n’aime ni le voyage, ni l’équipage, ni le second. Il exige que les munitions du bord soient entreposées sous la cabine, et non dans la cale avant, près des marins.
Le départ se fait dans la plus grande excitation. Tout l’équipage semble obéir à Silver, et lève l’ancre en chantant la chanson de pirate de Billy Bones…
Le voyage dure environ deux mois, pendant lesquels le second se noie par une nuit de tempête. Le plus sympathique des hommes d’équipage est le cuisinier, John Silver.

Ce que j’entendis dans la barrique de pommes.

Le capitaine Smolett n’aime pas la manière dont le chevalier fait marcher l’équipage. Il lui reproche sa largesse et son air débonnaire. Comme par exemple la barrique de pommes mise sur le pont à la disposition des marins.
Une nuit, Jim va à la barrique pour chercher une pomme. Elle est presque vide. Le garçon s’y endort presque. C’est là où il va découvrir la vraie nature de Silver qui discute avec d’autres marins en leur confie qu’il possède beaucoup d’argent alors qu’eux ils ne pensent jamais à économiser. Le quartier-maître Israël Hands propose que les pirates se mutinent vite et tuent tout le monde. Silver le calme et lui dit qu’au contraire, il fallait attendre la découverte du trésor et de frapper après un grand coup. Jim a failli être découvert dans la barrique. Heureusement quelqu’un crie :« Terre ! »
Jim est triste car il faisait confiance à Silver qui est en fait le chef des pirates.

Conseil de guerre.
Jim n’a été sauvé que par le cri de la vigie qui signalait la terre.
Très vite , il alla chez le docteur pour lui déclarer qu’il avait une nouvelle à annoncer et qu’il fallait chercher un moyen pour demander après lui lorsqu’ils seraient dans la cabine.
Smolett offrit à tout l’équipage de boire en récompense à ” leur très bon travail”. Au fait, ce n’était qu’un prétexte pour les occuper afin que les amis de Jim puissent discuter calmement dans la cabine.
Aussitôt dit, aussitôt fait, Jim rejoignit vite ses amis et leur raconta tout ce qu’il avait entendu lorsqu’il se cachait dans la barrique de pommes.

D’abord surpris, tous les amis, qui n’ avaient pas oublié de remercier Jim , finirent par prendre la décision de se calmer et de continuer comme si rien n’était et de n’attaquer les mutins que lorsque le moment serait opportun.
Le problème c’est qu’ils n’étaient que sept, Jim inclus alors que les mutins étaient dix -neuf.
Le chevalier néanmoins confia à Jim qu’il pouvait jouer un grand rôle puisque les pirates ne se méfiaient pas de lui.

Où commence mon aventure.
Une fois que l’Hispaniola jeta l’encre , le capitaine Smolett permit à six marins de descendre sur terre.Jim prit une décision folle: celle de les accompagner .Il sa faufila pour éviter que Silver ne le voie.Trop tard! Heureusement que le canot où se trouvait le garçon était en avance par rapport à celui de Silver. Une fois arrivé à terre, Jim se sauva sans sepréoccuper des appels du maître-coq….

Le premier coup.
Jim, après s’être sauvé de Silver, prit la décision d’épier celui -ci et les autres pirates.C’est ainsi qu’il assista de loin au meurtre de d’Alan et de Tom , deux marins honnêtes qui refusèrent de suivre le complot de Silver.
Jim était triste , fatigué et impuissant..Il continua son chemin jusqu’à l’autre bout de l’île une sorte de forêt de pins de chênes ….

L’homme de l’île.
Des pierres tombèrent en avalanche de la colline.Instinctivement, Jim leva les yeux et distingua une forme bizarre, poilue mais humaine.Le jeune garçon fut effrayé et fuit alors que l’homme-singe le suivait en se faufilant entre les arbres.
Tout à coup, l’homme hésita, s’arrêta et s’agenouilla devant Jim en joignant les deux mains comme pour une prière.C’était Ben Gunn, un marin que Silver avait maronné dans l’île il y a trois ans….

Join OUR Email List

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *